Contactez-nous : 03 81 55 02 05    Horaires d'ouverture de la Mairie : Le Mardi : de 15h00 à 19h00 et Le Vendredi : de 9h00 à 12h00

A la découverte d’Emagny

  • Histoire
  • Un dynamisme croissant
  • Un développement croissant
  • Bellefontaine
  • L'église de Pin
De l’histoire ancienne de Pin et d’Emagny on ne possède pas d’éléments. Cependant, il est couramment reconnu que l’histoire de ces villages commence à s’écrire à partir du X° siècle lors de l’avènement de Hugues de Salins qui est promu archevêque de Besançon en 1031. Homme éclairé pour son époque, il fut un artisan de la « Trêve de Dieu » qui avait pour objectif d’apaiser les conflits guerriers. L’histoire d’Emagny est intimement liée à celle de Bellefontaine. En 1139, il est fait mention d’une église à Pin dépendant du chapitre de Saint Etienne. Le chapitre va, en 1152, faire donation, à l’Abbaye, de l’église de Pin avec ses dépendances moyennant dix sols estevenants payables au dimanche des Rameaux. Ainsi, on peut dire que l’histoire des deux villages de Pin et d’Emagny est commune à partir de cette date. Les heurs et malheurs de l’Abbaye de Bellefontaine et de ses prieurs sont bien relatés dans « Le Prieuré de ND de Bellefontaine, 1934 » du Chanoine Musy. On pourra s’y reporter avec intérêt.
La ville d'Emagny connait depuis plusieurs années une croissance démographique qui la pousse à se tourner de plus en plus vers l'accueil et le service aux familles.
Toujours enclin à garder son patrimoine mais également à se tourner vers l'avenir, la commune garde à l'esprit de sauvegarder son patrimoine, mais aussi se développe et met en place de nouveaux lotissements, accueil également de nouveaux professionnels et commerces qui permettent aux habitants d'Emagny de garder un confort de vie au sein de la commune.
Philippe CHIFFLET La famille Chifflet est une des grandes familles franc-comtoises des XVI° et XVII° siècles. Originaires du Comté de Bourgogne, actifs dans l’entourage des souverains à partir du XVIe siècle, farouchement opposés à la monarchie française, les membres de cette famille personnifient les liens qui unissent la Franche-Comté et les anciens Pays-Bas, Besançon et Bruxelles. Ils sont surtout célèbres pour leur très grande érudition. Une rue leur est dédiée à Besançon. Philippe Chifflet est né à Besançon le 10 mai 1597. Son père est Jean Chifflet. Il étudie à Louvain et est ordonné prêtre. Il est nommé chanoine de Besançon en 1628, et en 1637 vicaire général de l’archevêque de Besançon. Il a la charge du prieuré de Bellefontaine à partir de 1628. Il est nommé archevêque mais il meurt le 11 janvier 1657 avant d’être consacré. Il laisse de nombreux ouvrages. C’est de Montaigu (en Brabant, Belgique) que, selon ses propos, Philippe Chifflet ramène « une image (une statue) taillée du chêne miraculeux de Montaigu, de la hauteur de six doigts, ayant une couronne de même bois ,… enchâssée dans un verre de Venise,… » Ainsi débute l’histoire de Notre Dame de Bellefontaine Le 19 août 1629, cette vierge fut portée processionnellement de l’église de Pin jusqu’à Bellefontaine. La dévotion à ND de Bellefontaine ainsi que l’usage de processions ont très souvent été à l’honneur. Ainsi, en 1854, année sombre du choléra, on alla solennellement cherché la Vierge de Bellefontaine pour l’exposer à l’église paroissiale. Cependant, en 1864, elle fut confiée aux moines Capucins deux ans avant la vente de la chapelle. Après bien des péripéties et grâce à la persévérance du chanoine Clère, de l’abbé Bonnet et de Charles de Vregille, la translation de la vierge à Pin eut lieu le 30 juillet 1925. Aujourd’hui, elle se trouve au dessus de l’autel dit de la Vierge dans le transept gauche de l’église Saint Martin.
L’élise de Pin est sous le patronage de saint Martin de Tours (316-397) lequel est connu dans le monde entier pour avoir partagé son manteau avec un pauvre. Son geste est le symbole universel du partage. Plus de 3.600 églises en France sont dédiées à saint Martin. Et il y a les villes, les lieux-dits, les hameaux, les abbayes, les fontaines, … appelés du nom de ce saint on ne peut plus populaire chez nous ; par exemple, à Emagny on trouve « les champs St Martin ». Saint Martin de Tours est commémoré le 12 novembre dans les synaxaires grecs et le 12 octobre dans les documents slaves, mais sa fête est traditionnellement fixée au 11 novembre en Occident. C’est ainsi que la fête de Pin était à cette date la dernière des villages environnants. Faute de documents, l’histoire de cette église et des aléas ou évènements ayant ponctué sa vie est assez discontinue. Plusieurs pointillés ressortent cependant : L’église fut reconstruite au XVIII° siècle par Antoine Hautier, entrepreneur, sur les plans de Charles-Nicolas Vesy. Le marché fut fait en présence de l’architecte Jean du Bois Querret en octobre 1737. Depuis ce temps-là, l’Eglise comporte trois nefs. Extraits de l’analyse du cabinet d’architecte Lhomme : « L’église de Pin est sur plan en croix latine. Elle est construite en pierre de taille et moellons calcaire. Son terrain d’implantation n’étant pas plan, elle surplombe en façade ouest le domaine public de plusieurs mètres. Pour utiliser le dénivelé du terrain sous le bas-côté nord, une crypte a été réalisée. En périphérie se trouve encore l’enclos qui faisait antérieurement office de cimetière.
Arpentez les sentiers de la voie verte, elle vous conduira vers l'ancien camping avec son espace libre et arboré. Profitez d'un rayon de soleil pour vous balader en toute sécurité en famille sur les bords de l'Ognon.

Commerces

au coeur de la ville

Associations

avec une grande variété d'activités

Habitants

qui font battre le coeur du village

Minutes de Besançon

un accès facile et pratique

Emagny

La ville à la campagne

Historiquement Émagny et Pin, distants de quelques centaines de mètres, constituaient un seul et même village : Pin l’Émagny. En 1789, lors de la création des départements, l’Assemblée constituante décida d’utiliser la rivière l’Ognon comme frontière naturelle entre le département du Doubs et le département de la Haute-Saône, séparant ainsi Émagny de Pin. De nos jours, il n’est pas rare de rencontrer des touristes à la recherche du village de Pin l’Émagny.

Une ville actuelle

Emagny a su rebondir au fil des décennies et faire valoir ses atouts de petite ville bénéficiant de services de proximités de qualité. Ainsi la commune dispose d’une pharmacie, d’un médecin, un centre médical, de commerces ainsi qu’un restaurant et de nombreuses associations.

Notre équipe est à vos côtés pour toutes vos démarches

Chers habitants et habitantes d’Emagny, toute l’équipe municipale oeuvre chaque jours pour vous apportez la meilleure réponse possible en terme de vie locale.

Résolument tournée vers l’avenir et le devenir de chacun dans notre belle commune, chacun : petits et grands, doit pouvoir se sentir bien à Emagny. L’envie de bien faire et d’être à votre écoute reste notre principal objectif.

Nos outils : l’écoute, le dialogue et une pugnacité à vouloir que chacun puisse se sentir chez lui à Emagny, tout en mettant en exergue le “bien vivre ensemble”.

Notre culture, nos racines ainsi que notre vision à toujours aller de l’avant nous pousse sans cesse à trouver de nouveaux défis ainsi que de nouvelles réponses aux attentes de la vie moderne.

Toute l’équipe reste à votre écoute pour que chaque jour à Emagny soit sous le signe de la sympathie, du bonheur et de la satisfaction.

Emagny

Accueil & Services

Emagny dans le détails

La commune s’étend sur une superficie de 5,15 km2, à une altitude située entre 202 et 248 mètres et compte aujourd’hui 600 habitants : Les Émagnynais et Émagnynaises.

Les villes d’Emagny et de Pin sont toujours étroitement liées pour proposer de nombreuses activités. On compte ainsi un vide grenier le troisième dimanche de juin à l’occasion de la fête des pères à Emagny, les festivités du Téléthon ainsi qu’un feu d’artifice de la Fête nationale est tiré le 13 juillet depuis Pin.

Malgré la séparation administrative des deux villages il y a plus de deux siècles, les liens demeurent très forts entre les habitants.

Commune-Emagny-Doubs-accueil-accès-vue-aérienne

Accueillir vos enfants

L'école d'Emagny

Groupement Scolaire

Emagny, Chevigney-sur-l’Ognon, Moncley et Sauvagney

Pour tous renseignements ou prise de rendez-vous, vous pouvez contacter la directrice de l’école, chaque vendredi.

 03 81 58 06 96

Les inscriptions scolaires sont à réaliser au siège de la Communauté de Communes du Val Marnaysien

Pour bénéficier du service de transport scolaire géré par le Conseil Départemental du Doubs, télécharger le formulaire de demande de carte ou inscrivez-vous en ligne en suivant ce lien Mobidoubs Scolaire

Retrouvez toute l’actualité de l’école sur le site internet : http://prim-emagny.ac-besancon.fr

Emagny

PS/MS : – M. Blanc
MS/GS : – Mme Derungs-Maître
CE1/CE2 : – Mme Jacquinot
CP : – Mme Marquis

L’école met en place chaque année des projets scolaires pédagogiques et variés.

  • – Classe découverte à Lyon du 30/03/2015 au 03/04/2015 pour le cycle 3.
  • – USEP (Union Sportive Ecoles Primaires) pour toutes les classes.
  • – Raconteur d’histoire : les CM1 et CM2 racontent aux maternelles.
  • – Chorale.
  • – Fabrication du comté pour les maternelles.
  • – Théâtre pour toutes les classes avec un intervenant.
  • – « Livre élu » sélection de livres objectif : lire tous les livres, critique, production. Pour la classe GS / CP.
  • – Marché de Noël et fête de l’école.

Téléchargez le bulletin municipal, c'est gratuit ! Retrouvez toute l'actualité d'Emagny en quelques pages...

Logo
Logo
Logo
Logo
Logo
Logo
Logo