Eau et Assainissement

Le Service de l’eau et de l’assainissement a pour mission de produire et distribuer l’eau potable aux usagers particuliers et professionnels, de collecter et d’acheminer les effluents jusqu’à la station d’épuration, où ils sont traités avant rejet des eaux épurées dans le milieu naturel, d’assurer l’entretien et l’exploitation des réseaux et des ouvrages.
La Régie de l’eau et de l’assainissement est une entité juridique administrée sous l’autorité du maire et du Conseil municipal. Cette Régie est dotée de l’autonomie financière : les budgets de fonctionnement et d’investissement pour l’eau et l’assainissement sont des budgets distincts de celui de la commune. La Régie de l’eau et la Régie de l’assainissement sont distinctes d’un point de vue financier et comptable.

Le Code Général des Collectivités Territoriales impose, par son article L.2224-5, la réalisation d’un rapport annuel sur le prix et la qualité du service d’eau potable et de l’assainissement, et expose une définition du RPQS (rapport sur le prix et la qualité du service).

Ce rapport n’a jamais été réalisé pour la commune d’EMAGNY, les RPQS pour les années 2013 et 2014 ont été effectués récemment et seront réalisés désormais chaque année.

Accès aux données : Commune – EMAGNY (25) | Observatoire des services publics de l’eau et de l’assainissement : prix de l’eau et performance des services

Le RPQS est public et permet d’informer les usagers du service, notamment par une mise en ligne sur le site de l’observatoire national des services publics de l’eau et de l’assainissement.
Le RPQS permet de rendre compte aux usagers du prix et de la qualité du service rendu pour l’année écoulée, il répond à une existence de transparence interne mais aussi envers l’usager.
Ce document contient un certain nombre d’indicateurs de performance afin de s’inscrire par la suite dans une démarche de progrès.
Enfin, dès lors que le rapport a été validé par l’assemblée délibérante, il devient public.

http://www.services.eaufrance.fr/ > RPQS 2015 – Eau potable

http://www.services.eaufrance.fr/ > RPQS 2015 – Assainissement collectif

http://www.services.eaufrance.fr/ > RPQS 2014 – Eau potable

http://www.services.eaufrance.fr/ > RPQS 2014 – Assainissement collectif

http://www.services.eaufrance.fr/ > RPQS 2013 – Eau potable

http://www.services.eaufrance.fr/ > RPQS 2013 – Assainissement collectif

TIPI – Paiement en ligne

La Direction Générale des Finances Publiques, partenaire des collectivités locales, a développé un site de paiement en ligne pour vous permettre de régler par carte bancaire vos factures d’eau et d’assainissement, en toute sécurité et en toute simplicité.

Ce service ouvert aux usagers des collectivités adhérentes est disponible 7 jours/7 et 24h/24.

Voici la procédure à suivre :

  1. Munissez-vous de votre « Avis de somme à payer »
  2. Connectez-vous à l’adresse suivante : http://www.tipi.budget.gouv.fr/
  3. Saisissez les informations demandées
  4. Vérifiez et validez les informations affichées à l’écran
  5. Vous êtes orienté vers la page de paiement sécurisée : saisissez les coordonnées de votre carte bancaire
  6. Validez, vous recevez dans votre messagerie électronique la confirmation de votre paiement

Eau

Les opérations de relevé des compteurs d’eau auront lieux qu’une fois par an, à la fin de l’année. Les factures du premier semestre sont estimées (50% de la consommation de l’année précédente)
Pour éviter tout risque de fuites, nous vous conseillons de vérifier régulièrement vos compteurs.

Comment lire votre compteur d’eau ?

Votre compteur d’eau indique votre consommation d’eau en mètre cube (1m3 = 1000 litres). L’index de votre compteur est composé des chiffres sur fond noir. Les chiffres rouges ne sont pas reportés sur votre facture, ils correspondent aux unités inférieures au mètre cube : hectolitres (centaines de litres), décalitres (dizaines de litres), litres et, parfois, décilitres (dixièmes de litres).

Pour vérifier et lire votre consommation d’eau, il suffit de soulever délicatement le couvercle de votre compteur et de relever l’index.

Si votre compteur est placé dans un regard, une fois l’index relevé, veillez à bien remettre en place la protection isolante du compteur et à bien refermer.

Si le regard est en profondeur, prenez vos précautions de sécurité avant d’y accéder et soyez vigilant !

Pour toute urgence contacter la Mairie : Nous contacter

 Liens utiles

Assainissement

L’assainissement a pour objectif de protéger la santé et la salubrité publique ainsi que l’environnement contre les risques liés aux rejets des eaux usées et pluviales notamment domestiques. En fonction de la concentration de l’habitat et des constructions, l’assainissement peut être collectif ou non collectif. Les communes ont la responsabilité sur leur territoire de l’assainissement collectif et du contrôle de l’assainissement non collectif.

Au fil du temps, la réglementation nationale sur l’assainissement a été précisée et complétée pour répondre à l’évolution des enjeux sanitaires et environnementaux. Elle est aujourd’hui fortement encadrée au niveau européen. La directive européenne du 21 mai 1991 relative au traitement des eaux usées urbaines a ainsi fixée des prescriptions minimales européennes pour l’assainissement collectif des eaux usées domestiques.

L’arrêté du 22 juin 2007 et celui du 21 juillet 2015, regroupent l’ensemble des prescriptions techniques applicables aux ouvrages d’assainissement (conception, dimensionnement, exploitation, performances épuratoires, auto-surveillance, contrôle par les services de l’Etat) ; il concerne tous les réseaux d’assainissement collectifs et les stations d’épuration des agglomérations d’assainissement.

A Emagny, le règlement, les obligations…

Le règlement de service est en cours d’élaboration.
Régulièrement, les boues sont analysées et des rapports d’analyses sont envoyés à la Chambre d’Agriculture.
Par ailleurs, les boues de l’ancienne station d’épuration sont évacuées 2 fois par an.

Les dispositions que nous mettons en place pour améliorer le fonctionnement de l’ancienne station d’épuration sont :

  • Vidanger au moins 2 fois par an le décanteur (en laissant un peu de matière au fonds pour maintenir la flore bactérienne),
  • Et en même temps, vidanger le clarificateur,
  • Continuer à nettoyer régulièrement la goulotte du clarificateur.

L’évacuation des boues représente une dépense importante. Cependant, de la part de l’Agence de l’eau (www.eaurmc.fr), une aide à la gestion durable des services d’assainissement collectif est accordée pour la compétence de l’assainissement.

A ne pas jeter dans les W-C. !

Contrairement à ce qui est souvent affirmé sur leur emballage, les lingettes ne sont pas « biodégradables ». Bien au contraire !
Alors que les produits peuvent être annoncés comme « jetable », en fait des éléments tels que les lingettes pour bébés, chiffons démaquillants, et les lingettes désinfectantes ne se décomposent pas dans le système d’égout sanitaire, la commune peut tenir à la disposition de qui voudrait des photos prouvant leur nocivité. Les lingettes, en effet, ne se déchirent pas lorsqu’elles passent dans les mâchoires des pompes de relevage, mais les saturent et parviennent au final à les bloquer.
Les lingettes imprégnées simplifient peut-être la vie, que se soit dans le domaine de l’entretien ménager ou de l’hygiène de la personne et leur succès est grandissant, le problème est que les nuisances qu’elles peuvent générer sont aussi importantes que le progrès qu’elles représentent.
Il y a très peu de choses qui peuvent être jetées dans les toilettes. N’oubliez pas, les toilettes sont faites uniquement pour les déchets humains et le papier hygiénique! Ce sont les seuls éléments que vous pouvez éliminer dans les toilettes. Certains objets inappropriés qui sont jetés aux toilettes peuvent causer des inondations de sous-sols, un reflux des eaux usées dans le système d’égout ou des dommages aux conduits, aux égouts et à l’équipement de traitement des eaux usées de la commune.
Certains produits sont également susceptibles de nuire à l’environnement.

Voici ce qui ne doit jamais être jeté dans les toilettes :

  • Des serviettes de soins personnels/pour bébés
  • Des couches
  • Des cotons-tiges
  • Des cheveux
  • De la soie dentaire
  • Des tampons
  • Des produits sanitaires
  • Des préservatifs
  • Des médicaments périmés
  • De la graisse alimentaire